Bien que l’art du barbecue puisse se pratiquer toute l’année, c’est un véritable sport national en été. Quand les températures montent, les amateurs de grillades en tous genres prennent les parcs d’assaut avec leurs barbecues jetables prêts à l’emploi ou sortent au jardin pour profiter de leur cuisine extérieure tout équipée.  Dans cet article, on vous explique les différents types et méthodes de cuisson.

Une soirée barbecue réussie commence par le barbec’ parfait. Mais qu’est-ce que le barbecue parfait ? Existe-t-il ? Tous les goûts sont dans la nature et le barbecue parfait est une question de préférence personnelle. En général, on fait une distinction entre le barbecue direct et le barbecue indirect.

Dans le cas de la cuisson directe au barbecue (grillade), la viande est placée sur une grille en acier inoxydable ou en fonte, directement au-dessus des braises. L’avantage de la grillade est que l’on peut saisir la viande rapidement. Outre une belle coloration, la viande est aussi joliment marquée et se cuit assez rapidement.

Dans le cas de la cuisson au barbecue indirecte, la viande n’est pas placée directement au-dessus du feu, mais cuit au contact de l’air chaud qui l’entoure. Cette technique permet une cuisson lente et basse température : “low & slow”. Par exemple, la cuisson “low & slow” du porc effiloché peut prendre jusqu’à 16 heures. Lors de la cuisson au barbecue sur charbon de bois, la fumée dégagée génère des arômes caractéristiques pouvant être renforcés par l’ajout de bois de fumage, par exemple.

Il existe plusieurs types de barbecues : pour la grillade directe, la cuisson indirecte ou certains modèles conjuguent les deux. Les barbecues au charbon de bois, au gaz ou électriques, les fumoirs et les kamados ont chacun leurs avantages et inconvénients et une application spécifique.

Quelle est la différence entre un barbecue et un fumoir ?

Dans un fumoir, la viande est cuite indirectement par la fumée chaude. Cette technique de cuisson est souvent utilisée pour les viandes plus grasses, comme les travers de porc. Le charbon de bois et l’ajout éventuel de bois de fumage créent un arôme fumé caractéristique. La grande différence avec un barbecue ordinaire est que la viande n’est pas directement cuite au-dessus des braises. Le temps de cuisson indirecte au fumoir est de ce fait beaucoup plus long. Un fumoir est donc idéal pour les cuissons ‘low & slow’. Ce mode de cuisson lent et basse température est beaucoup plus doux pour la viande, ce qui la rend tendre et juteuse.

Dans le cas d’un barbecue au charbon de bois ou au gaz et d’un barbecue électrique sans couvercle, la viande cuit directement au-dessus de la source de chaleur. L’avantage d’un tel système est que le temps de préparation est beaucoup plus court. Ces barbecues conviennent, par exemple, pour les entrecôtes et les steaks de bœuf, que l’on saisit brièvement de chaque côté. Restez vigilant pour éviter de vous retrouver avec un côté brûlé et l’autre encore cru. La grillade directe dégage moins de fumée que la cuisson indirecte, en particulier avec les barbecues au gaz et électriques.

Les barbecues avec couvercle peuvent se fermer pour garder la chaleur à l’intérieur. Ces modèles conviennent à la fois à la préparation directe et indirecte. Votre choix dépendra de vos préférences et des circonstances. Avez-vous des voisins ? Aimez-vous faire des barbecues dans les lieux publics ? Ou simplement sur votre balcon ? Avez-vous envie de donner un goût fumé à la viande ? Demandez l’avis d’un expert pour savoir quel barbecue vous convient le mieux.

Quelle est la viande la mieux adaptée ?

Le bœuf, le porc et le poulet sont de loin les viandes les plus populaires pour une cuisson au barbecue. Mais le poisson et les légumes s’y prêtent aussi parfaitement.

Il est important de veiller à la qualité de la viande. Une belle pièce de viande, éventuellement agrémentée d’une marinade maison, donnera un meilleur résultat que les plateaux à barbecue préemballés. Bien sûr, vos choix dépendront de vos goûts, du barbecue, du mode de préparation et de votre touche personnelle.

Réfrigération optimale

Tous les ingrédients sont prêts, les boissons sont servies, les braises crépitent : l’heure du barbecue a sonné ! Il est inutile de sortir les aliments que vous allez cuire au barbecue du frigo longtemps à l’avance, surtout s’il s’agit de viande ou de poisson. Si certains produits peuvent être directement placés sur la grille à la sortie du frigo, d’autres devront d’abord reposer à température ambiante. C’est facile au jardin, mais lorsqu’on fait un barbecue dans un parc, il est conseillé de se munir d’un sac ou d’une glacière isotherme contenant quelques blocs-glaçons. C’est plus sûr pour la nourriture, mais cela permet aussi de garder vos boissons bien fraîches.

Vous pouvez lire d’autres conseils sur le stockage de la viande dans notre article “Conservation de la viande : tout ce qu’il faut savoir“.

 

Et vous ? Que préférez-vous mettre sur le barbecue ? Nous sommes curieux ! Laissez un commentaire sous ce poste ou discutez-en avec nous sur Facebook.