Vous en avez assez de devoir dégivrer régulièrement votre congélateur ? Grâce à la technologie NoFrost de Liebherr, vous pouvez enfin dire adieu à cette corvée ! Découvrez dans cet article comment fonctionne le NoFrost et quels sont les avantages de cette technologie.

La fin d’une époque… sans aucune nostalgie !

Vous souvenez-vous de la pénible mission de dégivrage du congélateur ? Quelle corvée, lorsqu’une fois de plus il fallait s’y coller ! La plupart du temps, il y a encore quelques années, cela se passait comme ça : bien entendu, vous commenciez par vider soigneusement le congélateur. Ensuite, les aliments étaient empilés à la va-vite dans des corbeilles à linge ou tout autre récipient déniché dans la maison (Eh oui, le sac isotherme n’était pas encore entré dans les mœurs !). Au bout d’un certain temps, les aliments ainsi stockés dans une zone climatique inhabituelle pour eux commençaient à faire une drôle de tête : le prix du sacrifice pour la cause « dégivrage »… Le seul gagnant dans l’histoire, c’était finalement l’épicier ou le supermarché du coin, car plus personne ne voulait manger ces aliments, à la fraîcheur désormais douteuse.

Grâce à la technologie NoFrost de Liebherr, c’est désormais une tout autre histoire. Non seulement le dégivrage des congélateurs et des combinés fait désormais partie du passé, mais ces appareils assurent également une fraîcheur longue durée de qualité professionnelle. Comment cela fonctionne-t-il ?

Fini le givre grâce à la technologie NoFrost

Petit rappel de physique élémentaire : lorsque de l’air entre en contact avec une zone plus froide, de la vapeur d’eau se forme. C’est la condensation, le même phénomène que l’on observe en hiver lorsque l’air chaud d’une pièce rencontre la surface froide des vitres de votre maison. De la même manière, de la condensation se forme dans un congélateur lorsque l’humidité de l’air ou de produits chauds se dépose sur l’évaporateur, un système de tuyaux dans lequel circule le fluide frigorigène.

Dans les anciens congélateurs, les tuyaux de l’évaporateur étaient installés dans des panneaux en aluminium situés sous chaque tiroir, et c’est à cet endroit que la glace se formait. Dans les appareils NoFrost, en revanche, le circuit de froid est placé dans un compartiment fermé, situé en haut de l’appareil, et un ventilateur se charge de distribuer l’air froid de l’évaporateur dans tout l’appareil. C’est pour cette raison qu’on parle de froid ventilé.

Le principe du froid ventilé

Cet évaporateur n’échappe cependant pas au givre. Un capteur détecte le niveau de givrage et lance si besoin un processus de dégivrage : le ventilateur s’éteint alors, et un système de chauffage électrique assure le dégivrage. Les tuyaux de l’évaporateur se réchauffent, la glace fond, et l’eau ainsi obtenue est récupérée dans un récipient situé au niveau du compresseur, à l’arrière de l’appareil. En fonctionnement, le compresseur reste toujours un peu chaud et l’eau contenue dans le récipient finit donc peu à peu par s’évaporer. Il ne se forme donc jamais de glace à l’intérieur du congélateur et les produits ne se collent plus entre eux. Il n’est donc plus nécessaire de dégivrer votre congélateur !

Autre avantage de la technologie NoFrost : l’évaporateur étant placé en haut de l’appareil et non plus entre chaque tiroir, cela libère de l’espace dans la cuve. Vous pouvez donc ôter les tablettes en verre et les tiroirs à votre guise pour stocker des produits volumineux. Ce système pratique, appelé VarioSpace, vous permet par exemple de conserver une pièce montée ou un énorme gâteau d’anniversaire. Il est également disponible dans les congélateurs SmartFrost.

Et les économies d’énergie ?

Une question se pose cependant : la technologie NoFrost avec son ventilateur n’est-elle pas plus gourmande en énergie ? En principe oui, car le ventilateur a besoin d’électricité pour fonctionner, mais un appareil traditionnel consomme plus d’électricité lorsqu’il est rempli de givre. De ce fait, la consommation d’énergie est à peu près équivalente entre les deux types d’appareils. Liebherr a de plus développé un système intelligent pour récupérer la chaleur produite pendant le cycle de réfrigération et l’utiliser pour dégivrer l’évaporateur. Le cycle de dégivrage est ainsi réduit de 10 minutes, avec quasiment aucune augmentation de la température dans l’appareil, et il n’est donc pas nécessaire d’utiliser d’énergie supplémentaire pour le dégivrage.

Si votre congélateur n’est pas complètement plein, la plaque isolante Vario permet de réduire l’espace intérieur et d’économiser jusqu’à 50% d’énergie. En effet, un appareil à moitié vide consomme plus qu’un appareil plein. L’économie d’énergie réalisée dépend de l’endroit où vous placez la plaque dans le congélateur. En règle générale, plus l’espace refroidi est petit, plus vous ferez des économies, mais au moins trois tiroirs au-dessus de la plaque doivent rester en fonctionnement. La plaque Vario est disponible pour les congélateurs armoires en 60 et 70 cm de large, les modèles BluPerformance inclus. L’économie d’énergie réalisée est indiquée sur la plaque.

Le plaque isolante Vario : jusqu’à 50% d’économie d’énergie

Si vous envisagez d’acheter un congélateur NoFrost de Liebherr, une petite astuce : les appareils dotés de la technologie NoFrost sont identifiables grâce au « N » majuscule dans la référence de l’appareil. Par exemple : GNP 5255.

 

Avez-vous aimé cet article ? Ecrivez nous! Laissez un commentaire sous ce message ou discutez avec nous sur Facebook.

// Imprimer