Il s’agit d’une situation récurrente et souvent incertaine : vous avez ouvert une très bonne bouteille de vin mais sans la terminer complètement. Vous aimeriez en profiter plus tard, mais combien de temps le vin conservera-t-il sa qualité maintenant qu’il est ouvert ?

Le vin a la particularité d’avoir l’une des plus longues durées de conservation de tous les produits consommables. Bien scellés et protégés par seulement quelques milligrammes de sulfite, certains vins de qualité peuvent être conservés et appréciés pendant des années, voire des décennies, et d’autres vins s’améliorent avec l’âge. Cependant, une fois la bouteille ouverte, le vin est inévitablement exposé à son pire ennemi : l’oxygène. En effet, le processus graduel de l’oxydation commence à se produire et les effets de l’oxydation commencent à se manifester lorsque la composition du fruit se modifie. La fraîcheur et l’immédiateté du vin s’affaiblissent, la complexité de son impression en bouche s’estompe, et la vivacité ainsi que l’équilibre de sa saveur se perdent au fur et à mesure.

Les tanins protègent le vin de l’oxygène

Les généralisations sur la rapidité de ces processus d’oxydation, selon le type de vin, sont très difficiles à réaliser. En général, les vins ayant une structure plus ferme, comme ceux qui ont un corps plus solide et un taux d’alcool ou d’acidité plus élevé, et ceux qui sont plus sucrés, peuvent résister à l’oxydation plus longtemps que les vins légers, délicats et peu acides. Avec les vins rouges, l’acide tannique joue un rôle important. Ce composant naturel, amplement présent dans les vins rouges plus robustes, est responsable de la sensation typique légèrement floue voir sèche en bouche. De plus, les tanins sont aussi de puissants antioxydants qui, au moins pendant un certain temps, offrent aux vins une certaine protection contre les effets néfastes de l’oxygène.

À quel moment faut-il se séparer du vin ?

La durée de conservation d’une bouteille de vin ouverte est une question très subjective à laquelle chacun doit répondre par lui-même. Même si le vin a perdu un peu de son fruité et n’a plus la même saveur que lorsqu’il a été fraîchement ouvert, il peut quand même conserver son goût. Mais, lorsque le vin commence à montrer des signes évidents d’oxydation comme un assombrissement de la couleur, une apparence terne au lieu d’une brillance saine, ou un changement perceptible de goût et d’arôme qui peut être comparé à celui des pommes blettes, ce ne sera plus un plaisir pour le palais.

Le vin rouge a aussi sa place au réfrigérateur

Pour ralentir la baisse progressive de la qualité du vin, il est préférable de garder les bouteilles de vin ouvertes aussi froides et hermétiques que possible. Donc, le meilleur endroit pour conserver vos bouteilles de vin ouvertes est dans le réfrigérateur, car les températures basses ralentissent considérablement la vitesse d’oxydation. Ainsi, chaque vin devrait facilement durer deux à trois jours, avec peu d’altération notable en termes de saveur ou de plaisir. Des vins particulièrement bien structurés peuvent même se conserver jusqu’à une semaine. Cependant, même si votre vin a atteint un stade où il n’a plus bon goût, vous pouvez tout de même en profiter ! Il ne sera certainement pas imbuvable ou nocif pour la consommation et il pourra être utilisé dans des plats cuisinés.

Avez-vous des questions sur notre article ? Laissez-nous un commentaire ou rejoignez notre page Facebook.

// Imprimer