Nous avons tous connu cette situation : les valises sont faites, il n’y a plus qu’à fermer la porte et les vacances peuvent commencer ! Mais attendez : n’avons-nous rien oublié ? Les voyants de veille brillent, l’horloge du four affiche l’heure et le réfrigérateur ronronne gentiment. Un doute surgit alors : faut-il laisser allumer ou éteindre vos appareils ?

 

Une consommation électrique superflue

Il n’y a pas que lorsqu’on part en vacances qu’on se pose des questions sur la consommation électrique en notre absence. Un conjoint qu’on ne peut voir que le weekend, un appartement occupé uniquement lorsqu’on travaille loin de chez soi, des logements étudiants ou une maison de campagne… Nos logements sont régulièrement vides.

Une de nos clientes nous a demandés récemment si cela valait la peine d’éteindre le réfrigérateur lors de son absence, soit 3 jours par semaine. Disons-le d’emblée, il n’y a pas de réponse universelle ; elle dépend de votre consommation comme de votre volonté de faire des économies d’énergie et d’argent.

Il n’en reste pas moins que tous vos appareils consomment, et ce même lorsqu’ils sont en veille : on estime que cette consommation cachée représente en France l’équivalent de l’énergie produite par deux centrales nucléaires, et au niveau européen, à la consommation annuelle totale d’un pays comme le Danemark 😮 !

 

De quoi faut-il tenir compte ?

Tout d’abord, il faut savoir que plus votre appareil est âgé, plus il est énergivore, surtout quand on le compare à un appareil de dernière génération. La plupart des gens ne savent pas combien leur vieux réfrigérateur consomme réellement. Pour le déterminer, vous pouvez acheter un ampèremètre et contrôler sa consommation.

 

Voici quelques exemples de ce que consomme approximativement un appareil aujourd’hui :

Réfrigérateur de 150 litres, classé A++ : environ 95 kWh par an.

Réfrigérateur de 150 litres, classé A++,  avec compartiment congélation: 140 kWh par an.

Combiné réfrigérateur-congélateur classé A++ : selon son volume, entre 185 et 230 kWh.

Combiné Liebherr BLUPerformance de 344 L, classé A+++ -20% : 149 kWh par an.

 

Il faut ensuite vous demander combien cela vous coûte par an de faire fonctionner votre réfrigérateur. Le calcul est simple : multipliez la consommation électrique en kWh de votre appareil par le prix de l’électricité (en 2017, ce prix varie entre 0,11 et 0,17 € par kWh selon la puissance de votre compteur, votre fournisseur d’énergie et que vous bénéficiez ou non d’un tarif heures pleines / heures creuses. Vérifiez ces informations sur votre dernière facture d’électricité). Ensuite, divisez ce résultat par 365 pour obtenir la consommation quotidienne de votre appareil.

A vous ensuite de décider si le montant obtenu constitue une économie valable à vos yeux. L’économie réalisable sera d’autant plus intéressante si votre appareil est âgé et/ou si vous vous absentez régulièrement de votre domicile.

 

N’oubliez pas que d’autres paramètres entrent également en jeu, tels que l’énergie consommée par le compresseur pour atteindre à nouveau la température de fonctionnement lors de la remise en route de votre appareil, ou le fait de devoir vider complètement votre réfrigérateur avant votre départ. Dans ce dernier cas, il vous faudra alors ajouter la valeur des aliments que vous devrez acheter à nouveau, voire jeter… Mais il ne faut pas gaspiller !!! Rien que cela pourrait suffire à vous convaincre de laisser votre réfrigérateur branché en votre absence.

 

Pour répondre à notre cliente, nous pouvons dire que du seul point de vue de l’efficacité énergétique, cela vaut le coup d’éteindre votre réfrigérateur pendant votre absence. Ce qu’on peut affirmer, c’est qu’à partir d’un jour d’inutilisation, vous pouvez éteindre un réfrigérateur sans compartiment congélateur. Pour un combiné, cela vaut la peine au bout d’une semaine d’absence. Enfin, si vous décidez d’éteindre votre réfrigérateur, n’oubliez pas de laisser la porte ouverte pour éviter le développement de champignons et d’odeurs désagréables.

 

Cet article vous a plu et vous souhaitez désormais faire des économies d’énergie ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous ou rejoignez-nous sur Facebook !  

// Imprimer