Noël est tellement intégré dans la culture britannique qu’on peut facilement oublier que de nombreuses traditions de fin d’année sont largement adoptées partout dans le monde. Toutefois, les traditions de Noël font partie intégrante de l’ADN du pays et certaines sont spécifiques au Royaume-Uni.

Sapin et illuminations de Noël

Pour de nombreuses personnes, Noël commence avec les illuminations de Noël dans les villes et les villages du Royaume-Uni. Ces illuminations de Noël sont accrochées au-dessus des rues, sur les édifices et, évidemment, avec d’autres décorations, sur un ou plusieurs sapins de Noël. Cette tradition peut démarrer dès la première semaine de novembre. Des débats ont lieu chaque année concernant la date d’installation du sapin, des illuminations et des décorations dans les maisons. Beaucoup penchent pour installer et décorer le sapin le premier jour de la période de l’Avent alors que d’autres attendent jusqu’à la veille de Noël. Par ailleurs, la pose d’une fée ou d’une étoile au sommet du sapin est une mission souvent réservée au plus jeune de la famille. La plupart des britanniques enlèvent le sapin et les décorations entre la Saint Etienne (le 26) et la première semaine de janvier, certains respectant la tradition de le faire le jour de l’Épiphanie (12 jours après Noël).

Publicité

Certaines personnes voient le début des publicités pour Noël à la télévision comme le début de la période de Noël et c’est quelque chose que les inconditionnels de cette période de fête attendent avec envie ! Au Royaume-Uni, les grands magasins dépensent désormais des millions pour saisir « l’esprit de Noël » et créent des annonces publicitaires brillantes pour faire naître le sentiment de bien-être, déclencher des conversations sur leur marque et accélérer les achats de cadeaux. La compétition pour la « meilleure » publicité est devenue féroce et les vues de ces publicités sur YouTube peuvent s’élever à plusieurs millions.

Cadeaux

Originaires d’Allemagne, les calendriers de l’Avent sont désormais courants dans tous les foyers du pays. Ils sont devenus plus grands ces dernières années, avec des petits cadeaux dans chacune des 24 petites cases qui décomptent les jours jusqu’au 25 décembre, jour de Noël. Les scènes de la Nativité sont toujours jouées dans les écoles et les églises pendant le mois de décembre pour rappeler l’origine chrétienne de Noël et la raison pour laquelle nous échangeons des cadeaux. D’après la légende, qui a évolué avec le temps, le Père Noël commence sa tournée dans chacun des foyers du monde entier la veille de Noël, sur son traineau chargé de cadeaux et tiré par des rennes. Par ailleurs, c’est une part d’enfance importante et inoubliable pour de nombreuses personnes au Royaume-Uni. Durant la période précédant Noël, beaucoup de parents dans le pays emmènent leurs enfants dans une « grotte du Père Noël », où ils feront la queue dans l’espoir de s’asseoir sur les genoux du Père Noël et de recevoir un cadeau. Les parents, accompagnés de leurs enfants, vont parfois laisser une part de mince pie (tartelette sucrée) dans la cuisine, et parfois un verre de lait ou de sherry pour le Père Noël.

Des cadeaux joliment emballés sont habituellement échangés le matin de Noël ou l’après-midi de ce grand jour, en commençant par les plus petits cadeaux déposés dans les chaussettes pour les enfants. Certaines familles offrent les cadeaux la veille de Noël et d’autres attendent le jour de la Saint Etienne. De nombreux Britanniques n’ouvrent pas leurs cadeaux en une seule fois mais petit à petit, en particulier lorsqu’ils rendent visite à leurs proches, et parfois même jusqu’au Jour de l’An.

Chants, musique et fêtes

La musique de Noël est très importante dans la culture britannique. Les chants de Noël traditionnels sont entonnés dans les églises pendant les messes de Noël, repris par des fanfares dans les rues ou sur les marchés de Noël par des chanteurs itinérants qui recevront souvent des dons pour leur église ou une bonne œuvre en échange d’un chant. Ces dernières années, de la musique pop de Noël a été proposée dans la plupart des magasins, à la télévision et à la radio. La musique populaire de Noël regroupe principalement des chansons qui ont fait un tabac les années précédentes. Ces chansons étaient accompagnées de clips iconiques qui ont confirmé leur statut de musique festive favorite et ont aidé à accroître le phénomène du pull de Noël.

Boissons traditionnelles de Noël

Le vin chaud est la principale boisson traditionnelle consommée dans la période précédant Noël. Il est souvent servi sur les marchés de Noël et les pubs pour se réchauffer. Le lait de poule est une boisson chaude à base de petit lait qui ressemble à de la bière et qui a été associée à cette période de fête. Beaucoup de Britanniques ont pris l’habitude de quitter le travail de bonne heure la veille de Noël et d’aller directement dans les pubs et les bars avec des collègues et amis. Partager un verre de jus d’orange mélangé à une boisson pétillante est aussi devenu une tradition au Royaume-Uni avant le dîner de Noël. Le vin rouge, l’eau de vie, le porto et le Baileys sont également des boissons habituelles en cette période de fêtes.

Repas de Noël

Les Chrétiens se rendent généralement à la messe vers le milieu de la matinée avant de revenir chez eux pour finir de préparer le repas de Noël. De nombreuses personnes sans appartenance religieuse s’y rendront également par tradition. Sinon, il est également possible de se rendre à la Messe de minuit, le soir du Réveillon. Au Royaume-Uni, Noël se concentre véritablement sur le repas de Noël qui se tient généralement à toutes heures, à partir de midi et jusqu’à 17 heures parfois.

Le repas de Noël traditionnel au Royaume-Uni propose de la dinde rôtie (habituellement avec une farce), une sauce au jus, des « pigs in blankets » (saucisses enveloppées de bacon, en croûte), le Yorkshire pudding, une sauce aux airelles, des pommes de terre au four et des légumes (habituellement des choux de Bruxelles et des panais au four). Pour ceux qui n’aiment pas la dinde, une autre viande blanche est choisie, par exemple du porc ou du poulet. Aujourd’hui, les desserts sont copieux et généreux comme les traditionnelles mince pies (tartelettes sucrées) et le pudding de Noël, tous deux généralement servis avec de la crème. Le Tunis Cake, la Bûche de Noël et le Gâteau de Noël sont aussi souvent présents sur la table après le repas principal. Après le dessert, on offre souvent aux invités un plateau de fromage avec des biscuits salés ou du pain et parfois un verre de porto.

Boxing Day (Saint Etienne)

Cette journée, née au Royaume-Uni, offre une seconde possibilité aux familles et amis de se retrouver s’ils n’ont pas pu le faire le jour de Noël. Les raisons du terme « Boxing » ne sont pas très claires même si, historiquement, il s’agissait d’un jour où les domestiques étaient autorisés à ouvrir des cadeaux. Beaucoup penchent pour la signification qu’il s’agissait d’une chance d’ouvrir (« unbox » en anglais) les cadeaux restants, non ouverts le jour de Noël. Certaines familles refont un véritable repas le jour du Boxing Day mais la majorité va consommer les restes de la veille et servir des viandes froides, des légumes marinés, du fromage et des petites choses à grignoter comme des chips, des gressins et des dips qui dureront encore les jours suivants de sorte qu’il n’y aura pas d’autres repas à préparer et les cuisiniers pourront prendre un repos bien mérité.

Fête du Nouvel An

La fête du Nouvel An traditionnelle marque la fin de la période de Noël au Royaume-Uni et la plupart des personnes reprennent leur travail rapidement après le Jour de l’An, parfois dès le 2 janvier.

Nous espérons que vous avez apprécié cet article. Vous voulez partager des traditions familiales que vous célébrez à Noël ? Partagez vos traditions et rejoignez notre page Facebook !

// Imprimer