Evidement, ils existent aussi beaucoup de vins blancs qui se vendent très chers. Cependant, de manière générale, les vins blancs ont tendance à être moins chers que les vins rouges. Pourquoi ?

 

Si vous pensez au prix du vin de manière générale, vous devez savoir qu’il est largement déterminé par deux facteurs : d’une part, les coûts de production et d’autre part, la demande des consommateurs. Pour les vins moins chers, ceux qui se situent en entrée de gamme, c’est principalement le premier facteur qui a un effet évident sur le prix. Il faut mentionner ici que la vinification est plus complexe et donc plus chère pour un vin rouge que pour un vin blanc.

Transformation différente du vin blanc et du vin rouge

Pour produire du vin blanc, seul le jus de raisin pressé est fermenté. Alors que pour le vin rouge, le jus est traité avec les peaux de raisin. Elles contiennent le pigment qui donnera sa coloration rouge au vin et qui sera libéré lors de la fermentation.

Cette fermentation différente signifie alors plus d’efforts et donc aussi des coûts de production plus élevés. De plus, les rendements sont souvent nettement plus élevés pour les vins blancs moins chers, car les quantités de raisins récoltés par hectare sont plus élevés.

Une demande accrue pour le vin rouge

Cependant, plus la qualité et le prix des vins sont élevés, moins les coûts de production ont une influence sur le prix. La demande de vins haut de gamme a donc un impact beaucoup plus fort sur le prix. De plus, la demande de vin rouge dans le monde entier a été sensiblement accrue par rapport au vin blanc.

 

Et vous, préférez-vous le vin rouge ou le vin blanc ? Laissez-nous un commentaire et rejoignez notre page Facebook.

// Imprimer