En tant que spécialiste du froid et de la conservation longue durée des aliments, nous proposons des solutions adaptées pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Chaque année, les français jettent plus de 20 kilos de nourriture pour diverses raisons : perte de goût, perte de fraîcheur ou de croquant, mais aussi dépassement des dates de péremption. Nos technologies de conservation longue durée et notre qualité de froid permettent de prolonger la fraîcheur des aliments, mais qu’en est-il des dates de péremption ? DLC, DLUO, DDM, DCR : connaissez-vous bien les subtilités de ces acronymes ? Nous vous proposons de vous aider à mieux les comprendre.

La DLC ou Date Limite de Consommation

La DLC s’applique aux denrées très périssables telles que le poisson, les viandes ou les produits laitiers. Elle précise « A consommer jusqu’au… » (jour et mois) et au-delà de cette limite, il ne faut plus consommer le produit sous peine d’engendrer une intoxication alimentaire. Cette date est calculée en laboratoire après des tests de vieillissement prenant en compte le développement des bactéries. Au-delà d’une certaine proportion de bactéries, la denrée n’est plus consommable.

La DLUO ou Date Limite d’Utilisation Optimale

Egalement appelée DDM (Date de Durabilité Minimale), la DLUO s’applique aux denrées moyennement voire peu périssables telles que les sodas ou les produits d’épicerie sèche. Elle précise « A consommer de préférence avant le… » (jour et mois) et au-delà de cette date, le produit ne présentera pas de danger pour la santé mais ses qualités gustatives seront altérées.

La DCR ou Date de Consommation Recommandée

Cette date de consommation recommandée est singulière car elle ne s’applique qu’aux œufs, pour lesquels la réglementation ne prévoit pas de DLC ou de DLUO. Cette date correspond à 28 jours après la ponte des œufs.

Pour les produits surgelés

Les produits surgelés présentent une date à titre indicatif, il s’agit d’une DDM qui peut être dépassée. Le produit est considéré comme non commercialisable mais peut encore être consommé. Si les aliments présentent des traces blanches, il s’agit de givre. Pas de panique, cela apparaît dans les cas où les emballages ne sont plus parfaitement étanches après ouverture.

En ce qui concerne les préconisations de conservation des produits surgelés, voici quelques pistes :

  • Fruits et légumes : 24 à 36 mois
  • Pain et pâtisseries : 12 à 24 mois
  • Viandes et poissons : 8 à 24 mois

En ce qui concerne les produits congelés, nous vous conseillons de vous reporter à notre article « -18°C : bien congeler vos aliments », pour connaître quelques dates de conservation selon le type de produit congelé.

En cas de doute

Voici quelques indications qui pourraient vous alerter sur un éventuel danger pour la santé :

  • Les emballages gonflés pour les viandes et charcuteries sous vide
  • Les traces de moisissure sur les pains ou les fruits secs
  • Couvercle bombé pour les boîtes de conserve
  • Odeur ou aspect gluant pour les viandes, charcuteries et poissons
  • Pour les oeufs, nous vous conseillons de consulter notre article « Connaître la fraîcheur des oeufs : nos 4 astuces »

Maintenant que vous en savez plus, évitez de jeter trop rapidement certains aliments, limitez le gaspillage alimentaire et pensez à la qualité de froid lorsque vous achetez votre réfrigérateur.

Avez-vous des questions ou des commentaires au sujet de cet article ? Laissez-nous un commentaire ou rejoignez notre page Facebook !

// Imprimer