Les professionnels de l’alimentaire recommandent une température de congélation de -18°C. Pourquoi cette température ? Réponses à vos questions et conseils dans cet article.

 

Vous souvenez-vous du jour ou vous avez acheté votre premier réfrigérateur ou congélateur ? Lorsque nous achetions nos appareils il y a quelques années, un des arguments de vente, en plus des descriptifs techniques de l’appareil, était de respecter la température de -18°C dans le congélateur. Mais pourquoi cette valeur ? A cette question, les vendeurs n’étaient pas capables de nous donner de réponse précise.

Autrefois, la température idéale de congélation était de -10°C, car réputée sans danger pour les produits surgelés. Au  fil des années, on s’est de plus en plus intéressé aux avantages de la congélation et les préconisations de température de congélation ont de plus en plus diminué. C’est à la fin des années 1930 que le regroupement américain de producteurs de fruits et légumes recommanda de congeler à une température de 0°F (équivalent à -17.8°C), plus pour retenir ce nombre rond que pour des raisons scientifiques. Ce n’est que beaucoup plus tard que cette température a été reconnue en Europe comme la température standard de congélation.

 

Les avantages de la congélation à -18°C

En 1964, l’Institut International du Froid reconnait que la qualité des produits ainsi que les vitamines se conservent mieux à -18°C. L’Union Européenne confirme cette reconnaissance par la mise en place d’une directive en 1989, qui a pour but d’harmoniser le contrôle des aliments surgelés au niveau européen et d’attester que la température de congélation doit être inférieure ou égale à -18°C.

En pratique, plus la température est basse, plus le processus de développement des bactéries ralentit. Les experts ont constaté que la congélation de fruits et légumes à des températures situées entre -30°C et -18°C ralentissait de deux à trois la prolifération des bactéries. Cela signifie donc que les qualités organoleptiques (saveur, couleur, texture, arômes, etc.) des aliments sensibles se détériorent davantage à des températures plus élevées. Par exemple, après un an de conservation à -12°C, les légumes contiennent seulement 20% de vitamine C par rapport à des légumes congelés à -18°C.

 

Voici un petit guide listant les durées de conservation maximale de quelques aliments :

Viandes

Bœuf : 12 mois

Veau : 8 mois

Agneau : 8 mois

Porc (côtelettes, rôtis) : 6 mois

Volaille : 12 mois

Poissons

Poissons gras : 3 mois

Poissons maigres : 6 mois

Poissons fumés : 2 mois

Œufs 

Jaunes crus : 4 mois

Blancs crus : 9 mois

Produits laitiers

Fromages : 3 à 6 mois

Crème fraîche : 1 mois

Fruits et légumes : 12 mois

Fines herbes : 12 mois

 

Et pour une congélation optimale, n’oubliez pas :

  • Utilisez des sacs ou des récipients hermétiques spécialement conçus pour la congélation, et apposez une étiquette mentionnant le nom du produit, ainsi que la date de congélation, voire la date limite de congélation ;
  • Afin de préserver leur saveur et de les rendre plus digestes, blanchissez les légumes avant de les congeler : plongez-les dans de l’eau glacée après blanchiment pour stopper la cuisson, puis séchez-les avant conditionnement ;
  • Faites décongeler vos aliments dans le réfrigérateur : en effet, il vaut mieux les sortir du congélateur quelques heures avant ou la veille de leur utilisation, car un passage de dernière minute au micro-ondes peut modifier leur apparence. Réservez le micro-ondes pour la décongélation d’aliments détaillés en morceaux de petite taille ;
  • Mettez vos aliments à décongeler dans un plat et placez le tout sur la tablette en bas du réfrigérateur afin d’éviter l’écoulement de liquides sur les autres aliments ;
  • Enfin et surtout, ne recongelez jamais un produit qui a déjà été décongelé: la multiplication des bactéries suite à l’augmentation de la température peut entraîner des intoxications alimentaires.

 

Et vous, comment conservez vous vos produits au congélateur ? Ecrivez nous ! Utilisez la fonction commentaire en dessous de cet article ou écrivez nous sur Facebook.


// Imprimer