Une coupe de champagne ou de vin mousseux procure beaucoup de plaisir pendant les fêtes de fin d’année et le réveillon du Nouvel An. Cependant, beaucoup d’entre nous rencontrent un léger obstacle à l’ouverture de la bouteille – et pour cause. Après tout, la pression dans une bouteille de champagne peut être quatre fois plus élevée que celle d’un pneu de voiture. Le bouchon peut atteindre une vitesse de 50 km à l’heure lorsqu’il sort. Mais avec ces conseils de professionnels, vous apprenez à ouvrir une bouteille de champagne en toute sécurité et avec une bonne dose de confiance en soi.

Le champagne ou le vin mousseux doit toujours être servi bien frais. Un refroidissement improvisé de dernière minute dans un seau de glace permettra d’atteindre la température requise. Ou peut-être avez-vous un combiné ou un congélateur Liebherr avec fonction BottleTimer ? Dans ce cas n’oubliez pas de l’utiliser, car l’expérience gustative est considérablement améliorée lorsque le champagne est conservé de manière optimale et refroidi suffisamment à l’avance. Une armoire à vin Liebherr avec plusieurs zones de température réglables séparément peut bien sûr également y contribuer !

Étape 1

Bien que la plupart des bouteilles de champagne aient une languette pour retirer la coiffe en douceur, nous vous recommandons de faire une incision propre au niveau du bourrelet inférieur, comme pour une bouteille de vin ordinaire. C’est tout simplement plus beau et plus élégant.

Étape 2

Ensuite, desserrez le collier torsadé de serrage du muselet d’une main et maintenez le bouchon en place de l’autre. Lorsque vous ouvrez la bouteille, veillez à toujours tenir le bouchon d’une main et à ne jamais pointer la bouteille vers les invités ou vers votre propre visage. Si vous sentez déjà le bouchon sortir de la bouteille lorsque vous desserrez le muselet, il vaut mieux le laisser sur le bouchon lorsque vous l’ouvrez.

Étape 3

Si vous laissez le muselet desserré sur le bouchon, enveloppez-le dans une serviette pour éviter que le fil de fer ne vous blesse à la main. Une serviette est également recommandée pour les bouchons qui restent bien en place, car cela permet de tenir le bouchon plus fermement.

Étape 4

Tenez la bouteille à un angle de 45° lors de l’ouverture. Cela permet d’augmenter la surface dans le col de la bouteille et d’éviter la formation de mousse due à la brusque chute de pression. Lors de l’ouverture, une main tient le bouchon en place, l’autre fait tourner la bouteille. Cela vous donne un bien meilleur effet de levier et un plus grand contrôle sur le bouchon qui appuie vers l’extérieur. Ensuite, en appliquant une contre-pression adéquate, laissez le bouchon glisser hors de la bouteille aussi lentement que possible. Idéalement, vous voulez plutôt entendre un “psshh” discret qu’un “pop” bruyant.

Étape 5

Lorsque vous versez, gardez les verres légèrement inclinés pour éviter une mousse excessive et pour ne pas trop laisser échapper de CO₂. Ne remplissez les verres que jusqu’aux ¾.

Santé !

 

Cet article vous a plu ? Écrivez-nous ! Laissez un commentaire sous ce poste ou discutez-en avec nous sur Facebook.