C’est la pleine saison du poireau ! Alors que les variétés primeurs vont bientôt pointer le bout de leurs feuilles, découvrez dans notre article les bienfaits d’un des légumes les plus consommés en France, ainsi que des conseils et des idées recettes autour du poireau.

Le poireau appartient à la famille des alliacées, tout comme l’ail, l’oignon ou encore la ciboulette. Il fait aujourd’hui partie des 10 légumes les plus consommés en France, et on dénombre pas moins de 26 variétés différentes de poireau !

Originaire du Moyen-Orient, sa culture remonterait à l’Antiquité : on retrouve des traces de sa consommation en Egypte et en Italie, notamment à la table de l’empereur Néron. C’est aussi l’emblème du pays de Galles depuis une bataille qui s’est déroulée dans un champ de poireaux : Saint David aurait conseillé aux Gallois de porter un poireau pour se distinguer de leurs adversaires, ce qui les auraient mené à la victoire !

Côté jardin, le poireau apprécie les sols frais et bien drainés, et il résiste bien au froid hivernal. Il se sème au printemps pour une récolte 5 à 7 mois plus tard, entre septembre et avril. Il faut ensuite le butter pour que son corps (appelé « fût ») reste bien blanc.

Valeurs nutritionnelles

Le poireau est un véritable atout pour votre santé. Avec moins de 30 calories au compteur, il est riche en composés soufrés qui protègent nos cellules des maladies et bactéries. Ses quantités conséquentes de potassium, fer, cuivre, vitamines B6 et C participent à une bonne composition sanguine et réduisent la fatigue. Ses antioxydants (flavonoïdes, bêta-carotène) et ses fibres protègent le cœur du mauvais cholestérol et de certains cancers.

Mais c’est surtout sa richesse en vitamine B9 qui le rend intéressant : 100 g de poireau couvrent près de la moitié des apports quotidiens de cette vitamine qui participe au bon développement du fœtus et qui renforce notre système immunitaire à tout âge.

Consommez-le cependant avec modération si vous êtes sensible aux calculs rénaux, car il est riche en oxalates qui risquent d’accentuer ce problème.

Conseils et astuces

Sa saveur très prononcée vous dérange ? Consommez-le cuit et n’hésitez pas à le marier avec du curcuma ou du curry pour adoucir son goût puissant et faciliter sa digestion. Les fromages frais ou les poissons blancs contrebalanceront aussi sa force.

Lors de votre marché, privilégiez les poireaux avec une tige ferme, d’un blanc brillant et sans tâches brunâtres. Ses feuilles doivent être bien vertes et sans flétrissures. Oubliez cette idée reçue qui veut que les gros poireaux sont plus filandreux et plus durs que les fins : c’est la fraîcheur du poireau qui lui donne toute sa tendreté.

Le poireau se conserve environ 15 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, une semaine pour les primeurs, et 3 fois plus longtemps dans le tiroir BioFresh de votre appareil Liebherr. Coupez-le en rondelles pour le congeler, et vous pourrez le conserver jusqu’à 5 mois.

Idées recettes

  • Le poireau agrémente volontiers les plats sans prétention qui nous simplifient le quotidien : velouté poireaux-pommes de terre, œufs cocotte et fondue de poireaux, crumble de poireaux, fondue de poireaux au curry
  • Il s’accorde très bien aux poissons et aux crustacés : dans une tarte aux poireaux et aux deux saumons, ou pour de délicieuses noix de Saint-Jacques à la fondue de poireaux, c’est un allié raffiné et bon marché de vos repas entre amis.
  • Et pour vos envies de pâtes gourmandes, testez les lasagnes aux poireaux et au chèvre ou les tagliatelles aux poireaux et au saumon avec une sauce crémeuse au curcuma: délice garanti !

Et vous, comment appréciez-vous le poireau ? Partagez vos recettes et le secret de vos bons petits plats à base de poireau, et rejoignez-nous sur notre page Facebook !

// Imprimer