Les vieux vins sont généralement considérés comme particulièrement fins et sont, en tant que tels, très recherchés. Cependant, tous les vins n’ont pas le potentiel d’améliorer leur qualité au cours du processus de vieillissement. 

Le vin est un produit alimentaire inhabituel car il peut parfois être conservé très longtemps. Bien qu’il ne contienne que quelques milligrammes de sulfite pour le préserver de l’oxydation, il semble parfois que le vin a la capacité miraculeuse d’arrêter le temps, et même de durer des siècles ! Cependant, les légendes qui vantent les qualités des très vieux vins ne doivent pas être prises au pied de la lettre. C’est regrettable mais quiconque s’accroche de tout son cœur au proverbe « Plus ils sont âgés, mieux c’est » connaîtra probablement de grandes déceptions en ouvrant et dégustant certains très vieux vins.

La maturation du vin : le type de vin est le critère essentiel

En fin de compte, il n’y a que quelques vignes exceptionnelles qui ont le potentiel de produire des raisins dont le jus possède des qualités de vieillissement qui s’affinent avec le temps. En général, les vins peuvent être classés en trois catégories :

  • ceux qui perdent leur qualité au fil du temps,
  • ceux qui peuvent conserver leur qualité pendant une certaine période
  • ceux qui s’améliorent réellement lorsqu’ils sont gardés en cave pendant des années

Les vins qui perdent de leur qualité au fil du temps sont, en général, de simples vins de table. Ils s’apparentent aux vins que nous consommons tous les jours. Ils sont volontairement produits pour être les meilleurs au moment de leur achat, et ne doivent donc jamais être achetés en grande quantité en vue de les conserver.

En revanche, les vins de qualité supérieure, en fonction de leur origine et de leur type, peuvent être adaptés à la garde pendant un certain temps. Cependant, vous devez comprendre qu’au cours du processus de maturation, le caractère de ces vins changera, mais cela n’équivaudra pas toujours à un changement positif ou à une amélioration notable de leur qualité.

Concernant les très grands vins, ils sont de par leur nature, souvent une exception évidente. Car, ils ont vraiment le potentiel de s’améliorer et de gagner en raffinement au fil des années. Mais, il ne faut jamais prendre pour acquis qu’une maturation et un développement favorable suivront toujours comme une évidence, même pour les vins de qualité supérieure.

Le vin ne se conserve pas éternellement

Chaque grand vin a un cycle de vie hautement individualisé. Après une période d’affinement, un grand vin atteindra un plateau de qualité maximale et un bon millésime maintiendra souvent cette qualité pendant de nombreuses années. Mais au final, même le meilleur jus de raisin quittera son plateau de maturité maximale et commencera une descente lente et douce. Les grands vins qui sont en déclin par rapport à leur qualité zénithale peuvent, bien sûr, être encore très bons à boire. Il faut un certain temps et du respect envers le produit pour prendre un réel plaisir à consommer un vin particulièrement vieux, qui est dans les dernières étapes de sa phase de qualité.

Avez-vous des questions sur la maturation du vin ? Laissez-nous un commentaire ou rejoignez notre page Facebook.

// Imprimer