Qu’il s’agisse de mascarpone, de gorgonzola ou de pecorino, la vie est difficile à imaginer sans fromage ! Mais, comment conserver correctement le fromage ? Vous trouverez toutes les informations utiles sur le sujet dans cet article.

Le fromage est lui-même une méthode de conservation. Nos ancêtres auraient découvert par hasard ce produit laitier à l’époque mésolithique et l’auraient utilisé pour pouvoir conserver plus longtemps le lait qui est facilement périssable. Certains fromages se conservent plusieurs mois sans réfrigérateur. Cependant, cela vaut principalement pour une meule de fromage entière, protégée par la croûte qui l’entoure. Un morceau de fromage ou du fromage frais doit être conservé au réfrigérateur.

À chaque type de fromage son compartiment frigorifique

Le fromage se conservera très longtemps dans le compartiment BioFresh DrySafe de votre réfrigérateur. Avec son faible taux d’humidité et sa température à peine supérieure à 0 °C, ce compartiment offre les conditions idéales pour ralentir l’affinage du fromage et en prolonger la durée de conservation. Ainsi, les fromages à pâte mi-dure comme le Gouda ou le Leerdammer resteront frais pendant plusieurs semaines. Certains types de fromage, comme les fromages à pâte dure ou les fromages frais, peuvent également être congelés. À -18 °C, leur durée de conservation peut être prolongée de plusieurs mois. D’ailleurs, râper finement le fromage à pâte dure avant de le congeler le rend très facile à utiliser par la suite. Vous pourrez ainsi le saupoudrer sur vos pâtes ou votre gratin. Si vous ne souhaitez pas ralentir l’affinage des fromages à pâte dure comme le parmesan ou les fromages d’alpage et que vous préférez les consommer de suite, il est préférable de les conserver dans la partie supérieure de votre réfrigérateur ou dans une Variobox.

Que faire en cas de moisissure ?

Si de la moisissure commence à se former sur un morceau de fromage, il n’est pas nécessaire de le jeter immédiatement. Par exemple, si un fromage à pâte dure moisit, il suffit de couper la zone affectée. Vous pouvez consommer le reste sans problème. Toutefois, un fromage à pâte molle ou un fromage frais doit être jeté entièrement si de la moisissure commence à se développer. Par contre, la moisissure comestible, comme dans le cas du camembert ou du roquefort, est ce qui donne au fromage son goût spécifique. Pendant l’affinage, le fromage est percé d’aiguilles afin d’introduire de l’oxygène pour permettre la croissance de la moisissure bleue comestible. Ces moisissures sont délicieuses et sont parfaitement destinées à la consommation.

Tout est dans l’emballage

Le fromage ne doit jamais être placé dans le réfrigérateur ou dans le compartiment DrySafe sans emballage, car sinon il se dessèche. Différents types d’emballages sont préférables en fonction du type de fromage. Pour les fromages à pâte dure, semi-ferme et ferme comme le parmesan, l’Edam ou le Gouda, du papier spécial fromage est idéal. C’est le même papier que celui utilisé au rayon charcuterie du supermarché. La pellicule à l’intérieur empêche le contact direct avec l’air, tandis que le papier à l’extérieur laisse passer l’oxygène nécessaire à la respiration. Si vous n’avez pas de papier à fromage à la maison, il est possible de perforer un film alimentaire avec un couteau et d’envelopper le fromage dans celui-ci.

En revanche, le fromage à pâte mi-dure se conserve particulièrement longtemps dans du papier ciré ou dans des boîtes en plastique réutilisables. Veillez toutefois à ce qu’il n’y ait pas de condensation dans l’emballage et à ce que le fromage puisse respirer. Les cloches à fromages sont également idéales pour la conservation et empêchent que l’odeur du fromage ne se propage à d’autres aliments.

Les fromages à pâte molle, comme le Brie ou le Camembert, se conservent mieux dans le papier à fromage tandis qu’il est préférable de laisser les fromages frais comme le Mascarpone, la Feta, le Quark ou la Ricotta dans leur emballage de vente. Les récipients en plastique les protègent contre le dessèchement et les effets de l’air.

Le fromage est mangé… et servi

Pour que le fromage développe correctement sa saveur, il faut le sortir du réfrigérateur et de son emballage de 20 à 30 minutes avant de le consommer. Les arômes se développent à température ambiante. Les fromages frais font exception à cette règle. Ils n’ont pas besoin de s’acclimater et doivent être utilisés ou consommés immédiatement. Par ailleurs, il est recommandé de servir le fromage sur une planche d’épicéa parce que ce bois absorbe l’humidité et peut la libérer au besoin.

Et vous, comment conservez-vous votre fromage ? Si vous avez des questions ou des commentaires au sujet de cet article, envoyez-nous un message. Vous pouvez laisser un commentaire sous cet article et rejoindre notre page Facebook.

// Imprimer