De l’« attaque » à « tartrique » : ces termes font partie des bases simples pour les connaisseurs de vin. Pour les plus profanes d’entre eux, ils s’apparentent à un langage codé. Nous avons recensé les termes spéciaux les plus importants afin de vous faire découvrir dans cet article la signification de plusieurs vocables du jargon technique du vin. Vous serez incollable sur la technicité du vin lors de votre prochaine dégustation ! 

Les termes liés à la fabrication du vin

  • Appellation

Désigne une origine protégée (en France).

  • Cépage

Le cépage influence considérablement le goût d’un vin. Tout comme une pomme Granny Smith a un goût différent d’une Golden Delicious, les vins de différents cépages varient tout aussi fortement en ce qui concerne l’arôme.

  • Cuvée

Mariage, ou assemblage, de différents vins afin que les caractéristiques individuelles se complètent les unes des autres.

  • Élevage

Maturation du vin après la fermentation jusqu’à la mise en bouteille.

  • Élevage en barriques

Basé sur le modèle français, il s’agit de l’élevage du vin en petits fûts de chêne d’une contenance d’environ 225-230 litres. Cette technique peut améliorer la structure et la complexité de certains vins. Au départ, cette pratique peut cependant conduire à une tonalité boisée plus ou moins forte dans le goût du vin.

  • Potentiel

Aptitude du vin à être affiné par le vieillissement en bouteille.

Les termes liés aux bonnes pratiques de consommation du vin

  • Décantation

Verser le vin dans une carafe afin d’en développer les arômes.

  • Dégustation

Procédé d’analyse sensorielle du vin. Si vous souhaitez savoir comment bien déguster un vin, lisez notre article.

Les termes à utiliser pour décrire un vin

  • Acidité

Le vin contient beaucoup d’acides organiques naturels, mais principalement de l’acide tartrique et de l’acide malique. Une acidité équilibrée donne au vin un équilibre dans la saveur.

  • Acide tannique

Composant souvent rencontré, surtout avec les vins rouges. L’acide tannique, également connu sous le nom de tanin, a des propriétés astringentes et est responsable de la sensation d’« astringence sèche » sur le palais. Il est indispensable à la maturité d’un bon vin rouge.

  • Alcool

La teneur en alcool du vin est le résultat de la fermentation du sucre contenu dans le moût de raisin. La teneur naturelle en alcool du vin peut varier d’environ 7 à un peu plus de 14 % en volume.

  • Attaque

La première impression qu’un vin donne en bouche.

  • Bouquet

Terme habituellement utilisé pour exprimer le parfum du vin. En fait, ne s’applique qu’à un parfum complexe : des parfums différents forment un bouquet comme les fleurs colorées d’un bouquet de fleurs.

  • Brut

Saveur des vins mousseux. Habituellement compris comme « très sec », bien qu’une teneur en sucre maximale de 15 grammes par litre soit autorisée.

  • Complexité

La diversité des caractéristiques sensorielles et des saveurs. Une caractéristique importante des vins de grande qualité.

  • Corps

Densité tangible du vin en bouche.

  • Dépôt

Tout dépôt existant au fond de la bouteille. Peut être dû à la précipitation de l’acide tartrique ou à la polymérisation de l’acide tannique et des pigments de couleur lors du vieillissement en bouteille.

  • Équilibre

L’équilibre entre tous les composants, tels que le corps, l’acidité, la douceur, l’alcool etc.

  • Féminin

Terme utilisé pour caractériser des vins élégants, soyeux et plutôt doux.

  • Masculin

Terme utilisé pour caractériser des vins corsés ayant une structure forte.

  • Minéraux

Composants aromatiques façonnés par le sol qui contribuent à la complexité en plus du fruit.

  • Mousseux

Sensation d’effervescence due au dioxyde de carbone dissous dans le vin.

  • Oxydé

Se dit d’un vin dont le goût ou la couleur révèlent les effets de l’oxygène.

  • Persistance 

Aussi appelée longueur en bouche. La durée de la longueur en bouche, après avoir avalé le vin, est considérée comme une caractéristique importante. Les saveurs qui ont déjà été découvertes dans le goût sont souvent révélées à nouveau, parfois de nouvelles facettes apparaissent.

  • Réduit

Se dit d’un vin qui ne montre aucun effet lié à l’oxygène.

  • Sec

Signifie simplement « non sucré ». À ne pas confondre avec la sensation « sèche » provoquée par l’acide tannique.

  • Sucre résiduel

La teneur en sucre naturel restant dans le vin après la fermentation. Habituellement indiquée en grammes par litre.

  • Tartrique

Possibilité d’une précipitation cristalline de l’acide tartrique au fond de la bouteille. Sans aucune influence sur le goût du vin.

  • Végétal

Terme utilisé pour caractériser la structure d’un arôme végétal.

  • Viscosité

Propriété d’écoulement ou « épaisseur » du vin.

Avez-vous trouvé cet article intéressant ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou rejoignez notre page Facebook

// Imprimer