A l’inverse des autres vignobles français, le vignoble d’Alsace donne en général à ses vins le nom de leur cépage, et non celui de leur terroir… Ce qui fait toute leur renommée à travers le monde ! Petit tour d’horizon des sept cépages admis traditionnellement en Alsace et de quelques accords mets-vins bienvenus, par Sylvain Kamm, notre œnologue de la cave Bestheim.

Les cépages « nobles »

Seuls ces cépages peuvent, à de rares exceptions, entrer dans la composition des Grands Crus d’Alsace.

 

  1. Le Gewurztraminer

Le Gewurztraminer (ou « Traminer épicé »en français) est un cépage particulier. En fonction des terroirs, il prend des arômes subtils de rose et de litchi, voire d’épices et de fruits exotiques quand le raisin est plus mûr et concentré. Il n’est pas rare lors d’une dégustation que ce vin nous transporte au milieu d’une plantation de mangue ou d’un champ de safran !!!  Il se marie donc très bien avec la cuisine exotique, les fromages puissants et les desserts.

C’est également le cépage de prédilection pour élaborer des vins de Vendanges tardives et des Sélections de Grains Nobles (SGN). En effet, ses fruits rose rougeâtre ont une pellicule très épaisse, résistante aux intempéries qui permet l’implantation progressive du Botrytis Cinerea, ce champignon indispensable à  l’élaboration de liquoreux de classe mondiale.

  1. Le Riesling

C’est avec le Gewurztraminer le cépage le plus emblématique d’Alsace. On le surnomme le « roi  des vins » car c’est lui qui reflète le mieux le terroir sur lequel il est planté : un sous-sol granitique donnera des vins nets sur la légèreté et la minéralité, alors que les sols calcaires les rendront plus gras et plus puissants.

Les petites baies dorées du Riesling donnent des vins aux notes d’agrumes et de fleurs. Son acidité et ses caractéristiques en font un allié parfait des poissons et fruits de mer.

Alsace blanc ou Crémant, le Riesling se prête à toutes les vinifications. Il peut même, lors des meilleures années, permettre l’élaboration de Vendanges Tardives ou de Sélections de Grains Nobles.

  1. Le Pinot Gris

Autrefois appelé Tokay Pinot Gris, ce cépage est une mutation du Pinot Noir de Bourgogne. On peut encore voir de temps à autre sur une même grappe des baies violettes, rouges et blanches. La couleur des baies tire vers le violet mais sa chair blanche donne des vins blancs.

Le Pinot Gris se caractérise par un arôme fumé typique qui laisse ensuite place à une palette aromatique caractéristique du terroir sur lequel il est planté. Ses vins charpentés présentent l’avantage de s’accorder avec un bon nombre de mets habituellement réservés aux vins rouges (volailles, gibiers, foie gras, etc.).

Le Pinot Gris peut être utilisé pour faire du vin d’Alsace blanc, du Crémant, ou encore de fantastiques Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles.

  1. Le Muscat

C’est le moins utilisé des cépages nobles pour les Grands Crus et les vins de Vendanges tardives. Qu’il s’agisse de Muscat à petits grains ou de muscat Ottonel, ce cépage est à l’origine de vins très aromatiques et relativement secs qui se distinguent par une saveur de raisin croquant, de kiwi ou de cassis. Excellent en apéritif, le Muscat se mariera également à la perfection avec des asperges par exemple.

Les autres cépages d’Alsace

  1. Le Sylvaner

Majoritaire dans les années 80, le Sylvaner est aujourd’hui sur le déclin et représente à peine 10% de l’encépagement actuel. Seules les vieilles vignes sont conservées, ce qui a pour conséquence d’augmenter sensiblement sa qualité. C’est à Mittelbergheim, sur le Grand Cru Zotzenberg, qu’on tire sa quintessence : c’est le seul Grand Cru pour lequel le Sylvaner est autorisé en Alsace.

Il donne cependant des vins frais aux arômes floraux. Désaltérant, d’une belle vivacité, il s’apprécie avec des entrées de type quiches, des crustacés ou des poissons grillés.

  1. Le Pinot Noir

Charnu et bien charpenté, le Pinot Noir Rouge offre sa belle robe sombre et ses tanins fermes aux viandes rouges et aux gibiers. Il est à tester avec des steaks de bison ou d’autruche, un filet de biche accompagné de sa sauce aux airelles, ou un magret de canard aux griottes.

Vinifié en rosé ou rouge léger, le Pinot Noir peut également donner naissance, sur ses terroirs de prédilection, à des vins rouges profonds et complexes qui n’ont rien à envier à de bons Bourgogne. Il est très souvent pour élaborer des crémants d’Alsace (Blanc de Noirs ou rosés).

  1. Le Pinot Blanc ou le Pinot Auxerrois

Nous parlons ici de deux cépages différents donnant du Pinot Blanc. Il s’agit en fait de deux cousins :

  • Le Pinot Blanc, qui donne des vins très ciselés, à la trame acide et aux arômes de fleurs blanches
  • Le Pinot Auxerrois, à l’origine d’un vin plus rond aux arômes de poire et de pêche.

Voilà pourquoi les deux sont complémentaires et rarement différenciés. En assemblage, le floral du pinot blanc se marie à merveille avec le fruité de l’auxerrois. Le résultat donnera un vin équilibré, se mariant facilement à toutes les étapes d’un repas. Il est surtout utilisé dans l’élaboration des Crémants d’Alsace.

… Et quelques autres cépages

Outre ceux que nous venons de vous présenter, quelques cépages subsistent en moindre quantité :

  • Le Klevener d’Heiligenstein : cousin du Traminer, sa zone de production est répartie sur quelques communes autour du village de Heiligenstein. Discret et velouté, ses arômes de litchi et d’épices ressemblent à ceux du Gewurztraminer, auxquels s’ajoutent ceux de pomme, d’agrumes, de fruits secs et de fleurs. A l’aise avec tous les plats, il est conseillé de « rester » avec ce vin durant tout le repas, en réservant un vieux millésime pour le dessert ;
  • Le Chardonnay : floral, très élégant et d’une grande fraîcheur, il n’est cultivé en Alsace que pour entrer dans la composition des Crémants. A associer aux produits de la mer ;
  • Le Chasselas : aujourd’hui présent de manière anecdotique en Alsace, il produit des vins frais, légers et peu aromatiques. Il est souvent vinifié en assemblage dans la composition des Edelzwicker.

 

Cet article vous a plu ? Avez-vous déjà dégusté des vins d’Alsace ? N’hésitez pas à partager vos commentaires sur notre page Facebook !

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

// Imprimer