Les graines de soja, les pois chiches et autres légumineuses se sont retrouvés sous les projecteurs en 2016, déclarée Année internationale des légumineuses par les Nations Unies. Et ce n’est pas sans raison car les légumineuses présentent de tels atouts que nous devrions y accorder plus d’attention. Aujourd’hui, nous allons examiner de plus près l’un de leurs nombreux représentants : le pois chiche.

L’origine du pois chiche

Les pois chiches sont cultivés depuis plus de 10 000 ans et on suppose qu’ils sont originaires d’Asie. Les pois chiches appartiennent à la famille des légumineuses, avec les lentilles, les graines de soja et les plantes indigènes telles que la fève européenne. Ils font partie de la sous-famille des Faboideae. Les pois chiches que nous connaissons sont de couleur claire et relativement de grande taille. Il existe toutefois une grande variété de pois chiches, par exemple les pois chiches noirs, principalement cultivés en Inde.

Que faut-il préférer, les pois chiches secs ou en boîte ?

Les pois chiches se conservent très bien, séchés ou cuits, puis mis dans un bocal ou une boîte de conserve. Les deux versions se conservant très longtemps, ils sont indispensables dans chaque garde-manger. Cependant, plus les légumes secs vieillissent, plus il faut de temps pour les cuire. Les pois chiches secs doivent d’abord être mis à tremper, de préférence toute la nuit, puis cuits jusqu’à ce qu’ils soient tendres, ce qui peut durer jusqu’à trois heures. Autrement dit, si vous voulez gagner du temps, préférez les pois chiches en bocal ou boîte de conserve. Il vous suffit alors d’ouvrir le bocal et de mettre les pois chiches dans la casserole.

Que vais-je pouvoir cuisiner aujourd’hui ? Des pois chiches !

Les pois chiches, comme beaucoup d’autres légumineuses, ont une teneur impressionnante en protéines. Cependant, comme presque toutes les autres sources de protéines végétales, ils ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels. Mais ce n’est pas un problème s’ils sont associés à des produits céréaliers (pâtes, riz ou farine).

De plus, les pois chiches contiennent très peu de matières grasses et sont donc idéaux pour tous ceux qui surveillent leur silhouette. Alors n’hésitez plus et lancez-vous ! Votre créativité culinaire n’aura pas de limites car les pois chiches sont délicieux dans toutes leurs variations et combinaisons. Que diriez-vous de faire du houmous, plat classique du Moyen-Orient ? Ajoutez de l’huile d’olive et du tahin (pâte de sésame) aux pois chiches, puis réduisez le tout en purée avec du jus de citron, de l’ail et des épices. Diluez le mélange avec de l’eau pour obtenir la consistance désirée et vous obtiendrez très simplement une préparation savoureuse !

Les falafels ou boulettes de pois chiches frites sont un autre plat aux racines moyen-orientales. Réduisez en purée les pois chiches avec de l’ail, de l’oignon, des herbes (n’oubliez pas le persil !), du piment et du jus de citron, puis formez de petites boules avec ce mélange. Faites-les frire dans une friteuse et ce délicieux plat d’accompagnement sera prêt. Que ce soit avec de la viande, du riz, de la salade ou de la soupe, les pois chiches vont bien avec tout.

Les plats que vous avez préparés avec des pois chiches peuvent d’ailleurs être congelés ou conservés au réfrigérateur pendant quelques jours sans aucun problème.

Cuisinez-vous souvent des pois chiches ? Quelles sont vos recettes préférées ? Faites-nous part de vos astuces et rejoignez notre page Facebook.

// Imprimer